Présentation

Bienvenue chez les Vils Faquins !

Jeune troupe montpelliéraine d’escrime de spectacle, les Vils Faquins vous invitent dans l’univers truculent des héros de Cape et d’Epée. A l’occasion d’animations festives, ces bretteurs vous feront partager leur plaisir à voyager entre la Renaissance et la Révolution française, époque des complots, duels, pirates et autres personnages de grand panache.

Réformes religieuses, grandes expéditions maritimes et guerres interminables forment la toile de fond de ces épopées, où honneur et vilenie se retrouvent souvent face à face au détour d’une ruelle sombre ou sur le pré à vingt pas.

Au croisement de l’escrime historique et du théâtre, l’escrime de spectacle met en scène des combats chorégraphiés à armes réelles. Qu’elles prennent place dans la rue, sur une scène ou un plateau de cinéma, ces performances combinent esthétique, recherche historique et réalisme du combat. Avec panache et bonne humeur, les escrimeurs tiennent le public en haleine pour son plus grand plaisir.

Historique

La troupe a été montée en 2004 à Montpellier par Gilles Raymond et David Varoqueaux, escrimeurs passionnés d’histoire et de théâtre. Après avoir découvert l’escrime de spectacle «Cape et Épée» en juillet 2004 au Festival de Richelieu, en Touraine, et désirant développer cette discipline dans leur région, ils décident de fonder une troupe amateur en Languedoc-Roussillon. Ils choisissent alors de se rapprocher d’une association pratiquant déjà l’escrime de spectacle sous une autre forme - médiévale, celle-ci - et intègrent Les Chevaliers de l’Ordre des Quatre Vents. C’est en 2009 que la troupe des Vils Faquins se détache de l’association des Chevaliers de l’Ordre des Quatre Vents pour créer sa propre association.

Ce groupe jeune et dynamique réunit aujourd’hui une quinzaine de personnes portées par cette envie de faire du spectacle autrement. Voici ce qui a été présenté jusqu’ici.

Les entraînements

Nous nous entraînons tous les mardis de 20h00 à 23h00, à la salle Jean XXIII à Montpellier. Tous les deux mois environ, un Maître Faquin vient nous aider pour un weekend. Nous passons alors une journée entière à perfectionner nos techniques d’escrime, corriger nos mauvaises habitudes, et découvrir de nouvelles approches. L’escrime de spectacle, ce n’est pas seulement de l’escrime : il faut aussi travailler notre expression théâtrale, écrire des saynètes, préparer des costumes, expérimenter des mises en scène, se renseigner sur le XVIIe siècle… C’est l’occasion de se retrouver de temps en temps, le mardi soir, pour des ateliers plus orientés spectacle qu’escrime.